Le Mythe de Lucrèce

Samedi 22 juillet à 19h

Concert baroque à la Collégiale


Ensemble Les Surprises
Eugénie Lefebvre, soprano ; Juliette Guignard, viole de gambe ; Louis-Noël Bestion de Camboulas, clavecin

Cantates, partitas et sonates de Jean-Sébastien Bach, Arcangelo Corelli, Domenico & Alessandro Scarlatti


Ce programme propose de plonger au cœur de la musique au début du XVIIIe siècle, dans une Europe baroque entièrement influencée par les maîtres italiens. En fil conducteur : le mythe de Lucrèce, dame romaine qui, ayant été violée, s’est tuée de crainte d’être accusée d’adultère (c’est à la suite du viol de Lucrèce que Rome serait passée de la monarchie à la République, en 509 av. J.-C.). Les sonates et partitas qui composent aussi le concert, représentent bien l’apogée de la période baroque, tantôt allegros virtuoses, tantôt adagios tendres et lyriques, tantôt mouvements de danses enlevées.


This programme takes us back to Europe in the early 18th century at a time when it was strongly influenced by the Italian masters. The Myth of Lucretia, a Roman woman who, having been raped, committed suicide out of fear of being accused of adultery. This selection is highly representative of the peak of the Baroque period and includes sonatas and partitas by some of the greatest masters of the time.


PROGRAMME

Cantate « Lucrezia » – Georg-Friedrich Haendel
Partita VI pour clavecin (extraits) – Johann-Sebastian Bach
Toccata 
Allemande 
Corrente 
Sarabande
Sonate III pour viole de gambe et basse-continue – Arcangelo Corelli
(Adagio-Allegro-Adagio-Allegro)
Sonata K.132 – Domenico Scarlatti
Cantate « Lucretia Romana » – Alessandro Scarlatti

L’ensemble Les Surprises au grand complet !


> Durée : 1h15 – Tarif A


Réservez vos places !

logo_festik_orange_fd_blanc_png
www.musiqueenchemin.festik.net

Share Button